La technique de la greffe capillaire

Greffe de cheveux

Publié le : 20 janvier 20226 mins de lecture

Les cheveux définissent l’individualité de chacun, qu’ils soient bouclés, longs, noirs, crépus, blonds ou châtains. Les hommes et les femmes les associent à la vigueur. Ils vous protègent du soleil et des éléments. Vos cheveux peuvent s’abîmer et tomber à tout âge, mais c’est en vieillissant que ce phénomène est le plus fréquent. La détérioration de vos cheveux n’est pas appréciée favorablement. Les remarques sont blessantes et les tentatives pour dissimuler la calvitie sont vouées à l’échec. Le cuir chevelu commence à se dégarnir. Le processus d’alopécie androgénétique commence. Le follicule pileux commence à se dégrader et finit par mourir. La perte s’accélère. Elle affecte de nombreux individus sur le plan personnel et social. Il est temps de demander l’avis d’un professionnel de la transplantation capillaire.

Quels types de personnes peuvent bénéficier d’une greffe de cheveux, et quelles sont les causes de la calvitie ?

La calvitie peut être causée par divers facteurs, notamment le stress, l’anémie, les changements hormonaux tels que l’andropause ou la ménopause, et les maladies de la peau. Le fondement le plus fréquent est l’alopécie androgénétique une prédisposition héréditaire à la perte de cheveux. Les traitements peuvent la ralentir, mais elle ne peut jamais être vaincue, à moins de recourir à la transplantation de cheveux. Les greffes de cheveux s’adressent à tous ceux qui ont perdu leurs cheveux. La perte de l’attrait visuel d’une personne peut entraîner des problèmes psychologiques. Il est conseillé de prendre un rendez-vous si la calvitie naissante ou prolongée devient un gros problème dans votre vie. Une greffe de cheveux peut être demandée par tout adulte. Il est préférable d’attendre que vos hormones se soient stabilisées, ce qui peut se produire dès la trentaine. Avant l’âge de 45 ans, une greffe de cheveux augmente les chances de retrouver une densité capillaire optimale. Elle s’adresse également à ceux qui en ont assez des traitements contre la chute des cheveux. Il convient aussi de noter que les résultats ne sont pas aussi impressionnants pour les personnes ayant des cheveux fins ou clairs. Pour de plus amples informations, consultez le site greffe-cheveux-poils.com.

Les procédures de microgreffes de cheveux utilisées

La greffe de cheveux est une procédure qui a été affinée au fil du temps. Elle consiste à transplanter des unités folliculaires saines (groupes d’une à trois unités) d’un site donneur bien approvisionné vers la zone receveuse. La procédure FUE (Fue Follicular Unit Extraction) est utilisée pour prélever les greffons. Elle vise à prélever des groupes naturels de quelques cheveux qui seront transplantés à l’emplacement du receveur, qui se trouve généralement au sommet de la tête, sous anesthésie locale. Il s’agit d’extraire le cheveu et sa racine à l’aide d’un micropunch (un instrument cylindrique très fin) puis de le réimplanter. Après cela, l’implant capillaire poussera comme un cheveu normal. L’intervention est indolore grâce à l’utilisation d’un anesthésique local. Plusieurs mois après l’implantation, l’effet final peut être constaté. La transplantation d’unités folliculaires (FUT) est une méthode de transplantation de greffons folliculaires en forme de bandelette. La bandelette est prélevée à l’arrière de la tête, là où les cheveux ne sortent jamais, au niveau de la couronne hippocratique. Elle est tout de suite découpée en microgreffons. Une fois coupées, ces microgreffes auront le même aspect que les greffes FUE. Elles pourront ensuite être transplantées sur les zones dégarnies. Une suture sera utilisée pour sceller la région excisée, laissant une fine cicatrice linéaire.

Avantages et inconvénients de la transplantation capillaire

Les cheveux sont bien trop précieux pour être confiés à des personnes qui ne sont pas familières avec les procédures contemporaines de transplantation capillaire. Il y a plusieurs avantages à se faire implanter des cheveux. La procédure de microchirurgie est à la fois sûre et efficace. Elle a été mise au point dans les années 1950 et a depuis varié, répondant aux besoins de chaque patient. Le produit final est indéniablement naturel. Il n’y a aucune différence entre les cheveux implantés et les cheveux naturels. La croissance d’un cheveu implanté sera identique à celle d’un cheveu naturel. Le prix est abordable. Les connaissances de vos spécialistes sont cruciales lorsqu’ils élaborent un plan pour une greffe de cheveux personnalisée. Le budget est bien défini et l’investissement est lucratif. Certaines douleurs postopératoires peuvent apparaître après l’intervention, comme des picotements dans les 24 premières heures, une irritation du cuir chevelu qui s’atténue après quelques jours, ou des marques microscopiques qui se dissolvent au fur et à mesure que les cheveux poussent.

Plan du site